J'ai fait un rêve obscur

J’ai fait un rêve
J’ai rêvé d’un monde
Où les différences s’épousent
Pour donner naissance à l’exceptionnel.

J’ai fait un rêve
J’ai rêvé d’un être universel
D’une dignité humaine primitive, primordiale
D’une conscience partagée et d’une mémoire commune

J’ai fait un rêve
J’ai rêvé du souffle d’un vent d’harmonie
Qui réconcilie la nature à l’humanité.

J’ai fait un rêve
J’ai rêvé de l’art comme réponse aux haines, et aux misères
L’art indépendant, impertinent qui lie les talents, relie les esprits, délie les émotions
L’art qui bâtit des ponts là où des murs se dressent.

Pyramid de J’ai fait un rêve obscur